Un combat difficile, une prévention indispensable.

vergetures

Ces lésions de la peau sont semblables à des cicatrices, plus ou moins profondes en forme de stries linéaires ou zébrures. Elles proviennent d’une distension brutale de la peau lors d’une prise de poids rapide ou d’une grossesse. Cet étirement provoque la rupture des fibres élastiques et de collagène du derme. Elles touchent surtout l’abdomen, les flancs, les seins et le haut des cuisses. Les peaux jeunes ainsi que les peaux blanches et lisses semblent y être plus sensibles.

Les vergetures sont définitives. Elles peuvent avoir un impact psychologique non négligeable sur la qualité de vie de certains patients.

Beaucoup de traitements sont inefficaces ou décevants. C’est pourquoi la prévention est essentielle.

Tout d’abord, il faut essayer de limiter les variations importantes de poids et l’effet
« yo-yo ».

Lors de prise de poids notamment pendant la grossesse, un massage cutané quotidien avec une crème adéquate anti-vergeture ou de l’huile d’amande douce ou d’avocat est réalisé sur les zones à risques. Un gommage réalisé une fois par semaine va permettre une meilleure pénétration du produit.

Si les vergetures sont constituées, des traitements locaux par topique (crème trétinoïne) donnent parfois des résultats sur les vergetures récentes (rouge violacée).

Il est possible également d’en modifier l’aspect par peelings et/ou PRP pour les atténuer et induire une régénération partielle de l’épiderme.