C’est une fatalité qui concerne 90% des femmes mais aussi certains hommes

cellulite

Le terme cellulite n’est pas scientifiquement exact, on parle plutôt de « lipodystrophie ».
La cellulite est la manifestation visible du stockage de graisse sous notre peau soit superficielle (peau d’orange) soit plus profonde (culotte de cheval). Elle est liée à des facteurs génétiques, hormonaux, vasculaires, métaboliques et nutritionnels. La plupart du temps, elle est résistante aux régimes hypocaloriques et à l’exercice physique. La cellulite est fréquemment une source de complexes chez les femmes et un motif très fréquent de consultation.

Actuellement, beaucoup de traitements existent. Chaque année, un nombre impressionnant de méthode ou machines pour traiter la cellulite voient le jour. Certains de ces traitements sont très performants, d’autres beaucoup moins. Pour obtenir des résultats, il est nécessaire que le suivi soit personnalisé et on aura parfois recours à la combinaison de plusieurs techniques.

La méthode de choix est la lipoaspiration qui est très efficace sur la graisse profonde et nécessite un praticien expérimenté. Elle est devenue plus sûr et beaucoup moins traumatisante pour le corps depuis l’introduction de la « Nutational Infrasonic Liposculpture », technique actuelle de référence.

La mésothérapie va améliorer la circulation veineuse et lymphatique, la qualité de la peau et agir au niveau de la graisse superficielle. Elle s’applique particulièrement bien aux petites surcharges graisseuses avec relâchement cutané.

La cryolipolyse* s’attaque à la destruction des cellules graisseuses par une température froide. Les tissus adjacents, comme les vaisseaux sanguins ou le système nerveux, sont moins sensibles au froid et sont donc préservés.

L’endermologie* (méthode du palpé-roulé) est efficace pour les cellulites qui présentent une composante fibreuse ou avec rétention d’eau.

* traitement non réalisé par le centre