botox
La pratique des injections de toxine botulique est incontournable dans la prise en charge du vieillissement facial et plus particulièrement dans le rajeunissement du regard.

Cette neurotoxine de sérotype A va diminuer la contraction du muscle en empêchant l’information nerveuse de fonctionner. Il s’agit donc d’une relaxation transitoire et réversible du muscle qui dure entre 4 à 6 mois.

Cette toxine est utilisée également dans le traitement de la transpiration excessive car elle empêche l’excrétion de la sueur par les glandes sudorales.

La toxine botulique est le traitement de choix pour les rides d’expressions : rides frontales, rides intersourcillières, rides de la patte d’oie, rides du dégout appelées aussi «Bunny lines». Dans certains cas, elle est utilisée pour les rhinoplasties médicales.

Elle peut également être utilisée pour remonter la queue du sourcil en cas de ptose.

C’est également le meilleur traitement pour la transpiration excessive sous les bras (hyperhydrose axillaire).

Le but recherché est d’estomper les rides d‘expressions au niveau du front, des sourcils et des yeux tout en conservant de petits mouvements musculaires. Pour un résultat harmonieux, il est essentiel de traiter la balance musculaire entre les muscles élévateurs (frontaux) et les muscles abaisseurs.

Le résultat est visible à partir du deuxième jour après l’injection et est optimal après 15 jours. Il se maintient pendant 4 à 8 mois.

Pour l’hyperhydrose, l’efficacité du traitement apparaît en 4 à 5 jours et dure environ 7 mois (parfois plus chez certains patients).

Une série d’injections est réalisée au niveau du visage ou du creux axillaire avec une fine aiguille. La douleur est minime.

Pour un résultat naturel au niveau des rides d’expression, les injections se font parfois en deux séances afin d’adapter au mieux les possibilités du produit à chaque patient. Ces retouches se réalisent après 3 semaines environ.

Contre-indications:

  • Grossesse et allaitement
  • Allergie ou hypersensibilité (rare) connue à la neurotoxine botulinique A ou à l’albumine
  • Traitement par les aminosides (antibiotiques) ou anticoagulants
  • Maladies neuromusculaires comme la myasthénie (∑ de Lambert Eaton)

Le traitement de toxine botulique ne demande pas de préparation préalable.

Une réaction inflammatoire (rougeur, ecchymose ou léger gonflement) peut apparaître après l’injection et disparaît spontanément après quelques minutes à quelques heures.

Pour un maximum d’efficacité et un minimum d’effets secondaires, il faut éviter après le traitement de :

  • S’allonger ou faire un sport dans les 2 heures après les injections
  • S’exposer à la chaleur immédiatement (sauna, banc solaire, exposition solaire)
  • Manipuler ou masser le visage pendant les 24 heures qui suivent la séance.

Les activités sociales et professionnelles peuvent être reprises dès la fin du traitement.

Quelques rares effets indésirables peuvent apparaître :

  • Des troubles de la sensibilité (tension, sensation de rigidité)
  • Des maux de tête
  • Une descente du sourcil ou de la paupière
  • Une sécheresse occulaire.

Il est important de recontacter votre praticien si vous avez la moindre inquiétude.

N’hésitez pas à rencontrer votre médecin. Une consultation est indispensable pour vous guider et effectuer un traitement en toute sécurité.

Il est toutefois important :

  • D’avertir votre médecin de la prise de médicaments, de maladies, de cicatrisation anormale ou saignements anormaux
  • D’éviter de prendre de l’aspirine ou des anti-inflammatoires dans la semaine qui précède l’injection
Visage : à partir de 220 euros.

Transpiration excessive: 450 euros.

Centre Médesthé – 5, rue Joseph Vanderlinden à 1180 Bruxelles.

Tél: 02/374 74 11

ou par le formulaire ci-dessous:

[[[[],["field17",null,"rendez-vous"]],[[],["show_fields","field17"]],"and"]]
1 Step 1
J'aimerais avoir un complément d'information
Nom
Téléphone
Message
0 /
Previous
Next
powered by FormCraft